Comment changer un tissu de haut parleur ?

Comment changer un tissu de haut parleur ? Ah en voilà une bonne question ! Encore une fois chacun a sa technique, je vous présente la mienne =>

Cette radio Radiola RA45A présente un tissu qui n'est pas en bon état. Il a des taches, il a noirci, et il a même quelques petits trous au niveau du HP ! La boiserie est très belle alors à coté ce tissu fait tache...

Y a plus K se retrousser les manches.

Une fois démonté, j'inspecte => comment le constructeur a collé le tissu sur le contre-plaqué, où sont les trous, où sont les parties non visibles une fois l'ensemble monté, est ce qu'il est peint derrière le cadran...

Pour les zones non visibles, on les voit très bien sur la photo de la façade démontée, photo ci-dessus. Elle fait 15mm de large autour du bois. Sur cette zone je pourrais appliquer plus de colle.

Ici j'ai 2 choses délicates. Premièrement le support de l'œil magique ne s'enlève pas. Je connais ce montage Philips/Radiola ayant déjà essayé sur un autre poste d'enlever ce support pour changer le tissu. Je sais que c'est impossible. Je pense qu'il y a 2 pièces qui prennent en sandwich le contre-plaqué, et ces 2 pièces sont sertis très fortement ensemble. Enlever ce support mènerait à sa destruction. Deuxièmement la toile est plus foncé derrière le cadran pour en faire ressortir ses inscriptions blanches. Il parait que tout problème à une solution, alors on continue...

D'abord il faut lui en trouver un nouveau. Je n'ai pas le tissu identique mais je vais bien en trouver un dans les mêmes tons. Allez tiens je vous montre ma collection :

Ces tissus ont été trouvés tout simplement dans des tissuteries. Il faut chercher dans toutes les étoffes, les textiles qui correspondent à nos vieilles radios. Comptez en moyenne entre 8 à 20 euros le mètre (la largeur d'un rouleau est d'environ 1,5 mètre). Déjà avec 1m2, il y a de quoi faire.

2 exemplaires retiennent mon attention pour cette restauration.

          

Je n'ai pas de préférence les 2 vont bien. Je garde celui de la photo de gauche. Je l'ai dernièrement acquis. Il faut bien que je l'essaie celui-là !

J'arrache le vieux tissu calmement... Je m'en sers de gabarit pour découper un rectangle dans le nouveau. Je prends de la marge, c'est plus facile pour tirer dessus pour le tendre, et mettre les agrafes en même temps. Pour la découpe, les ciseaux de couturière (merci m'man !) sont vraiment indispensables, sinon c'est la galère.

Avant de passer à l'étape de collage, il faut gratter le contre-plaqué pour enlever d'abord l'ancienne colle, et puis aplanir l'ensemble.

Pour la suite des évènements regarder cette vidéo. Une vidéo vaut mieux qu'un long discours...

 

J'utilise de la colle à bois prise rapide mais il faut aller vite dans les manipulations sinon à la fin de la séance ça colle déjà. Donc je conseillerais davantage la colle normale qui convient parfaitement à cette utilisation.

Suivant l'épaisseur du tissu, vous devrez ajuster l'épaisseur de colle appliquée. Si il est fin, l'épaisseur de colle devra être très fine et bien étalée, car sinon la colle passera à travers, et des taches apparaîtront (faire des essais avant). Par contre sur les zones non visibles, l'épaisseur de colle pourra être plus importante, et participera à un solide maintien du textile sur la planche.

Pour ce qui concerne la tension à appliquer sur le tissu lors de la pose : elle dépendra du support, si c'est un contre plaqué de 10mm d'épaisseur, on pourra appliquer une forte tension. Si c'est un carton de 2 mm d'épaisseur, la tension à appliquer sera faible. Elle dépendra aussi du tissu : si il est épais => forte tension, si fin => faible tension. Attention à ne pas en prendre un trop épais car il faut penser qu'il faut que le son puisse sortir facilement.

Le lendemain du collage, d'abord j'enlève toutes les agrafes. Car si les agrafes rouillent elles pourraient peut-être faire des taches.

Pour percer les trous, j'utilise mon fer à souder. ça permet de fondre le tissu, ainsi une soudure se forme tout autour du trou. Comme cela il ne s'effilochera pas, et ne se détendra pas.

Pour le gros trou de l'œil magique, je perce un petit trou avec le fer à souder pour pouvoir passer un des ciseaux, et pouvoir réaliser le grand trou. Et je finis par souder les bords du tissu en passant le fer autour.

Pour la partie sombre derrière le cadran, j'utilise de la bande cache et des journaux pour protéger les parties qui ne sont pas à peindre. Je passe une peinture en bombe de couleur noir.

Et bien maintenant il faut tout remonter.

Je suis très content du résultat final :-)

J'M les tissus !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×