Restauration/réalisation d'un poste batterie : Radio Opéra

Mon père avait trouvé cette épave dans un vide grenier il y a déjà une dizaine d'années.

Je la zieutais déjà depuis quelque de temps, mais étant débutant ce n'était pas encore le moment d'y toucher.

Dans un premier temps je me suis informé sur ce poste.

Sur les bobines, une marque est écrite sur une petite étiquette ovale : RADIO OPÉRA.

Donc direction le site Doctsf pour voir si cette marque apparait dans le Grand Livre de la TSF.

En effet la marque apparait et affiche de splendides postes Piano. Ouahou !!! Voici une publicité de la marque :

Quelques mois passent, puis après avoir restauré un poste batterie superhétérodyne des mêmes années, j'ai sérieusement eu envie de faire revivre cette épave. C'était très exitant !

Bon ce n'est qu'une épave... Une caissse en bois... 4 supports européens... peut-être qu'il y avait 5 supports car l'ébonite a été coupé... 2 bobines en fond de panier ; le volet à droite du poste permet d'avoir une bobine mobile. A moi d'essayer de restaurer, de créer le reste manquant, tout en conservant l'esprit de l'époque, et aussi avec les composants que j'ai sous la main. Il n'est pas question ici de faire une réplique exacte, le but étant de s'amuser et d'apprendre.

Les bobines en fond de panier comptent toutes les deux 33 tours de fil isolé sous coton. Elles font penser à des bobines d'accord et de réaction pour les petites ondes. Cependant l'inductance de la bobine d'accord est un petit peu faible pour les PO.

Pas de bobine pour les grandes ondes... Ah ça c'est embêtant car les grandes ondes sont quand même très intéressantes à recevoir. Donc il va falloir que je prévois quelque chose pour recevoir les GO...

Ce que je pense faire c'est un poste à 3 lampes, avec un support pour une bobine amovible embrochable qui sera intercalée entre la première lampe et les 2 dernières. De plus comme cela on ne verra pas que l'ébonite a été coupé. Les travaux commencent :

Ça commence à me plaire !

Le bois nettoyé à l'eau japonaise. La façade avant a été coupée dans du parquet flottant, puis peinte en noir, le rendu me satisfait.

Ensuite j'ai dû établir le schéma du poste :

La bobine amovible, qui est sur le dessus du poste, est en série avec la bobine fixe en fond de panier, l'ensemble faisant l'inductance pour l'accord.

Pour les PO, la bobine amovible a une petite inductance qui s'additionne à la petite inductance de la bobine fixe. Pour les GO, l'inductance demandée étant plus élevée, la bobine fixe n'a que peu d'influence. Donc pour les GO une bobine habituelle convient parfaitement.

La liaison entre les 2 premières lampes s'effectue par un transfo BF. La liaison entre les 2 dernières lampes s'opère par un circuit RCR. La résistance de fuite de grille est un potentiomètre qui permet d'ajuster le volume.

La sortie se produit sur un HP haute impédance.

Pour le câblage il n'y a pas le choix, la struture oblige à câbler en fil souple.

Voici les photos du résultat final :

 

 

Mes anciens ersatz confectionnés avec des lampes Loctal. La lampe peut être changée.

  1. A409 - 1LN5
  2. A425 - 1LH4
  3. B406 - 3D6

 

Les essais :

Le son sort fort bien dans le HP sur les 2 gammes, c'est parfait.

La réaction fonctionne très bien en PO. Par contre, il fallait s'y attendre, en GO la réaction n'a pas d'influence.

Donc en PO, j'ai un poste à réaction ; en GO, un poste à ampli directe.

 

Amusez vous !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×